Skip links
Published on: Challenge

Comment augmenter son leadership à l’international

Comment augmenter son leadership à l’international ?

Le leadership est une composante essentielle de votre capacité à entraîner vos équipes et vos partenaires dans la direction que vous souhaitez.

Cette compétence est cruciale chez tout dirigeant, mais elle l’est encore plus dans le cas du business international. En effet, non seulement le leader à l’international doit manager des équipes multiculturelles, mais aussi, il doit aussi acquérir les méthodes de management online pour ses équipes délocalisées.

Or, pris par ses enjeux business, le dirigeant à l’international est souvent mal préparé au leadership interculturel. Quand il se rend compte que ses équipes ne sont pas aussi engagées que lui, il est parfois trop tard…

Que faire ? Comment être un leader inspirant à l’international ?

Voici les 5 erreurs à ne pas commettre et les 5 règles à suivre pour réussir.

Les 5 erreurs à ne pas commettre

Erreur n°1 : Croire que vous faites déjà le maximum

Vous êtes certainement un bon manager et un bon leader en France ou dans les pays qui vous sont familiers. Au fil des ans, vous avez acquis l’expérience nécessaire pour « mener les équipes ».

Mais orienter votre développement vers un nouveau pays, c’est comme partir sur une nouvelle planète. Croire qu’il vous suffira de faire comme vous faisiez avant est l’erreur la plus fréquente. Penser que lire quelques livres sur le cross-culturalisme sera suffisant, est aussi une erreur. La réalité, c’est qu’être un leader inspirant à l’international demande un investissement complet de votre personne.

Erreur n°2 : Penser que le leadership se réduit à des principes universels

Vous avez participé à des séminaires ou des formations sur le leadership, et vous pensez à présent que tout cela repose sur quelques principes universels. C’est faux. L’universalité de leadership ne réduit pas l’importance des variations introduites par les modes de communication et par les valeurs propres à chaque culture. Pour devenir un leader inspirant dans un autre pays, vous devrez sortir de vos habitudes de pensée et acquérir une capacité de recul par rapport à vos schémas mentaux.

Erreur n°3 : Croire que le leadership, on l’a ou on ne l’a pas…

Vous pensez que le leadership inspirant n’est pas à votre portée, par exemple, parce que vous vous voyez comme intraverti ou un cérébral. Vous ne cherchez pas à développer votre leadership car vous avez la conviction que ce talent « on l’a ou on ne l’a pas ». C’est faux ! Certes, il y a des personnes qui ont une aisance initiale. Mais tous les leaders ont travaillé à l’amélioration de leur leadership. Martin Luther King et Mahatma Gandhi ne sont pas nés leaders. Ils le sont devenus !

Erreur n°4 : Croire que vous saurez appréhender par vous-même les spécificités du leadership étranger

Vous pensez que vous adapter au Brésil sera aussi facile que votre adaptation à l’Espagne où vous passiez vos vacances pendant votre enfance. Vous pensez qu’en lisant quelques livres et en vous plongeant dans la culture locale vous saurez rapidement comprendre les spécificités du leadership. C’est faux ! Le leadership international ne peut se satisfaire d’une connaissance interculturelle superficielle. Ce type de leadership repose sur une compréhension des ressorts profonds de la culture du pays d’accueil.

Erreur n°5 : Penser que les accompagnements au leadership sont inutiles

Comme le leadership peut paraître inné chez certains, et en particulier chez vous, vous ne pensez pas nécessaire de vous faire accompagner. Vous pensez que votre aisance naturelle sera suffisante. Dans ce cas, préparez-vous à vous nourrir pendant 10 ans d’erreurs et d’échecs, avant de devenir un leader inspirant. Pour aller plus vite, vous devrez vous faire accompagner par des Français qui ont accumulé l’interculturalité nécessaire pour vous donner les clés du leadership à l’étranger.

Comment se donner les moyens de réussir

Règle n°1 : Définir une stratégie et un plan d’action pour accroître votre leadership à l’international

Vous devez considérer le développement de votre leadership à l’international comme un challenge à part entière. Pour cela, vous devez prendre le temps de construire une stratégie puis un plan d’action. Ainsi, vous aurez une feuille de route, avec des points d’étape, vous permettant de mesurer le chemin parcouru vers votre objectif. Vous pourrez vous féliciter de chacun de vos progrès, et garder votre détermination à poursuivre votre démarche d’amélioration.

Règle n°2 : Multiplier les angles de vue sur la question du leadership dans le pays visé

Dans le pays visé, vous trouverez certainement des ouvrages sur la communication, la négociation et le business interculturel. Toutefois, vous gagnerez beaucoup à compléter ces lectures par des échanges avec des dirigeants étrangers implantés dans le pays depuis plusieurs années. Leur expérience vous fera découvrir ce qui est au-delà des livres, par des cas concrets sur leur vécu de leader.

Règle n°3 : Solliciter des feedbacks fréquents sur votre mode de communication et votre comportement dans le pays étranger

Aucun livre, aucune formation, ni aucun partage avec un autre dirigeant, ne pourront remplacer les feedbacks de vos équipes et de vos partenaires. C’est la raison pour laquelle vous devrez être pro-actif pour obtenir des retours authentiques et des suggestions d’amélioration sur votre comportement et votre communication. Votre enjeu : créer la confiance suffisante pour que vos collaborateurs s’ouvrent à vous et acceptent de vous livrer des feedbacks réellement constructifs !

Règle n°4 : S’initier aux profils psychométriques universels et aux modèles interculturels

Pour gagner du temps sur votre apprentissage, vous aurez intérêt à aborder les modèles du management interculturel théorisés notamment par G. Hofstede, F. Trompenaars, E. Meyer et E. Hall. Parallèlement, vous accélérerez votre montée en compétence en vous initiant aux profils psychométriques utilisés dans les entreprises internationales, comme le DISC, MBTI…

Règle n°5 : Vous faire accompagner par un International Executive Coach

Pour accroître fortement votre leadership à l’international, vous devrez aussi travailler sur les freins que sont vos convictions, vos habitudes et vos schémas réflexes. Pour cela, un accompagnement par un Coach de Dirigeants à l’International vous sera très profitable. Un tel coach vous permettra de vous libérer de vos propres limitations et d’ouvrir véritablement votre champ de conscience au leadership multiculturel.

En savoir plus sur notre accompagnement

Cadran propose un accompagnement dédié aux dirigeants qui souhaitent développer leur leadership à l’international.

L’offre articule des ateliers online rassemblant le manager et son équipe, avec des séances de coaching individuel.

Voir notre offre « Leadership avec DISC »

Articles connexes :

ANTOINE LEYGONIE-FIALKO

International Executive Coach & Consultant, certifié ICF

Antoine Leygonie-Fialko est International Executive Coach, certifié ICF de niveau PCC, spécialisé dans l’accompagnement des dirigeants à l'international vers “une pensée Claire et Calme, Bienveillante et Puissante”.

Il est fondateur de la Co-CREATiVE Communication® et de la société CADRAN qui opère mondialement depuis la Russie. Auparavant, il a dirigé 7 sociétés, de la start-up au corporate, en France et à l’international (Russie, Chine, Océan Indien, Afrique), dans diverses industries (bâtiment, internet, RH…).

Aujourd’hui, fort de plus de 2 000 heures d’Executive Coaching, il intervient mondialement auprès des dirigeants à l'international qui veulent développer la puissance qui sommeille en eux et dans leurs équipes.

Mes derniers articles Me Connaître