Skip links
Published on: Coaching

Les 7 bénéfices de l’Executive Coaching en entreprise : les clés du Développement des équipes

Les sept bénéfices de l’Executive Coaching en entreprise : les clés du Développement des équipes

Le dirigeant est seul, souvent très seul. En 2013, l’université de Stanford a publié une étude sur l’executive coaching des cadres, en déclarant que “près des deux tiers des PDG ne reçoivent pas de conseils extérieurs en matière de leadership”, mais que “presque tous en veulent”.

Depuis lors, la demande d’executive coaching à Genève n’a fait que croître. En raison de l’augmentation de la demande, une explosion de coachs et d’entreprises a eu lieu. Bien que ce ne soit pas une mauvaise nouvelle en soi, cette augmentation des opportunités de coaching a fait que de nombreux cadres qui suivent un coaching pour la première fois ont des difficultés à identifier les facteurs de différenciation entre les coachs.

Chez Cadran, nous comprenons la pression que représente le choix d’un coach individuel et nous voulons vous aider à prendre la meilleure décision pour vous-même, pour votre projet d’entreprise, ou pour un membre de votre équipe.

1 Pourquoi le coaching de dirigeants ?

Il fournit aux dirigeants un espace entre deux personnes, le facilitateur et son client, pour l’ aider à naviguer dans la dynamique et les exigences à multiples facettes du leadership professionnel. Voici quelques types de coaching qu’un cadre pourrait suivre pour développer son leadership et sa communication.

  • Coaching d’assimilation pour les dirigeants en transition vers une nouvelle organisation
  • Coaching d’évolution de carrière pour les dirigeants qui s’adaptent à de nouvelles responsabilités avec leurs compétences et aptitudes de base dans un nouveau rôle transversal
  • Plan de succession pour aider les dirigeants à définir les résultats souhaités et le calendrier d’une transition importante dans la vie de l’entreprise

Même si des circonstances particulières ne semblent pas justifier un accompagnement, tout dirigeant peut bénéficier du point de vue d’une personne extérieure à son conseil d’administration ou à son équipe de direction. Comme l’indique Stephen Miles, PDG du Miles Group, “Même les meilleurs PDG ont leurs points faibles et peuvent améliorer considérablement leurs performances grâce à une aide extérieure qui leur est favorable”.

2 Qu’est-ce qui empêche le management de trouver un coach ?

Même si presque tous les PDG souhaitent être accompagnés, pourquoi sont-ils si nombreux à ne pas le faire ? Nous avons demandé à un de nos clients de nous donner son avis :

Certains dirigeants estiment qu’ils devraient déjà avoir “toutes les réponses”. Ils peuvent aussi avoir le sentiment que demander de l’aide est un signe de faiblesse. Les programmes de développement du manager sont favorablement impactés par la formation en management et le développement de la personnalité du leader. J’ai appris il y a peu que demander de l’aide et des conseils est un signe de force et un trait de caractère d’un grand dirigeant”. C’est donc une bonne stratégie professionnelle.

Un leader qui réussit connaît ses limites et réagit à la possibilité de se développer et de s’épanouir grâce à des solutions d’accompagnement pour faire progresser ses capacités, construire un projet et générer des résultats solides.

Nous offrons à nos dirigeants des mesures d’apprentissage et de développement pour toutes les phases de leur carrière, en coordonnant les opportunités mondiales, régionales et locales. Ces mesures visent à renforcer les compétences de nos dirigeants et leur offrent la possibilité de se mettre en réseau et d’apprendre les uns des autres.

L’accompagnement de cadres n’est pas réservé au top management. Si des études ont montré que le développement professionnel a un impact positif sur les performances à tous points de vue, les améliorations les plus importantes se retrouvent à tous les niveaux de management.

Mais comment choisir un coach d’entreprise ? Plus important encore, comment en trouver un qui vous offrira le meilleur retour sur votre temps et votre investissement financier ?

3 Quels sont mes objectifs en matière de coaching d’entreprise ?

Le but du coaching d’entreprise est de vous aider à définir des objectifs clairs et mesurables à court et à long terme. Cela ne signifie pas que vous pouvez décaler la définition de vos objectifs pour l’ensemble de l’expérience jusqu’à ce que vous ayez engagé un coach. Vous souhaitez un programme de formation qui vous permet de réaliser le travail suivant :

  • Effectuer une transition vers un nouveau rôle , piloter un projet d’entreprise
  • découvrir sa personnalité plus en profondeur
  • Cherchez-vous à changer votre style de leadership
  • Encourager une plus grande collaboration dans vos équipes

En définissant vos objectifs, vous accomplissez deux choses simultanément. Premièrement, vous définissez ce à quoi ressemblera la réussite. Ensuite, et c’est peut-être le plus important, vous définissez le type de coach exécutif qui convient à votre situation.

Si vous souhaitez assumer davantage de responsabilités dans le business avec le moins de perturbations possible, vous choisirez un coach spécialisé dans la gestion du changement. Si votre objectif est le développement personnel d’un dirigeant, vous vous tournerez vers des coachs spécialisés dans la prise de conscience de soi.

4 Quelles sont les références du coach ?

En vérité, n’importe qui peut se dire coach de dirigeants. Ce titre n’est pas réservé aux professionnels qui suivent des formations accréditées par l’International Coach Federation (ICF). Toutefois, cette certification vous donne un aperçu des antécédents des coachs potentiels. Associée à des résultats probants, elle vous garantit que le coach maîtrise plusieurs méthodes de coaching qui peuvent être adaptées à vos besoins spécifiques. Comme il n’existe pas de méthode universelle pour réussir, le fait de disposer de plusieurs outils augmente la probabilité d’obtenir un résultat positif. La formation des équipes est un métier différent. En Suisse, en Allemagne et dans les autres pays européens on parle aussi d’accompagnement au changement comme synonyme d’executive coaching.

5  Comment choisir l’expert le plus adapté à votre problématique de changement ?

L’étude mondiale de l’ICF en 2016 sur le coaching a révélé que les coaches de cadres sont répartis pour moitié entre les moins de 50 ans et les plus de 50 ans. Cependant, le profil des personnes qui recherchent des coachs exécutifs tend vers des âges plus jeunes. Près de la moitié des personnes qui ont engagé un coach ont moins de 45 ans. En d’autres termes, l’âge n’a pas nécessairement d’importance lorsqu’on recherche un coach de niveau. Ce qui compte, c’est que le coach ait fait ses preuves. Une expérience client, la capacité à bien comprendre le business en Suisse, et à l’international est très certainement un plus. Je précise que la localisation du coach a peu d’importance. Celui-ci peut être basé à Paris, à Zurich, à Genève, peu importe. C’est rarement le client qui se déplace. Ce qui est essentiel c’est qu’il assure un training individuel et propose des services adaptés aux clients qui viennent de le choisir.

N’oubliez pas de demander des références à tout prestataire potentiel et, surtout, de passer des coups de fil. Discutez du processus du coaching, de la façon dont le client a géré les échecs, de la façon dont il a défini le succès. Un bon coach effectue un travail personnel et dispose d’un lieu de supervision. C’est un espace dans lequel il poursuit son « éducation » de coach.

6 L’executive coaching est-il bien adapté à la culture du client ?

Votre coach exécutif doit également être adapté à la culture de votre organisation. S’engager dans un coaching d’entreprise en dehors de la culture organisationnelle sera d’une efficacité relative. Malheureusement, beaucoup de gens confondent l’ « alchimie personnelle » avec l’adéquation culturelle.

“La culture est la chose la plus importante que vous ferez en tant que leader… Créer une culture n’est pas magique, c’est une compétence de leadership essentielle que vous et vos collaborateurs pouvez apprendre”.

“The Culture Code”, Dan Coyle

Alors, comment savoir si quelqu’un vous aidera à atteindre vos objectifs pour votre organisation à ce moment-là ? Voici quelques questions que vous devrez vous poser et qui vous aideront dans le processus de décision. Dans tous les cas, n’hésitez pas à rencontrer plusieurs coachs. Trois serait le nombre idéal. Vous pourrez ainsi procéder à l’évaluation des programmes d’accompagnement que chacun propose.

Les expériences de coaching réussies sont fondées sur l’écoute. Le coach ou l’entreprise écoute-t-il activement et pose-t-il des questions pertinentes sur vos objectifs ou se concentre-t-il sur la présentation qu’il a préparée ?

Vous donne-t-il un aperçu des points clés de votre culture organisationnelle lors de votre première rencontre ? Est-il correct dans leur évaluation ?

7 Combien de temps dure l’executive coaching d’un dirigeant ?

Cela est très variable. Parfois, 3-4 séances sont suffisantes pour mettre en place une solution à une difficulté ponctuelle.  Par ailleurs, certains coaches proposent des offres sur une dizaine de séances.

Essayez ! Chacun sa stratégie. Il n’est pas nécessaire de s’engager pour plus. Les principaux dirigeants, managers et cadres à haut potentiel sont très occupés. Le succès ne devrait jamais dépendre de la présence du coach, mais plutôt de la capacité du client, à mettre en pratique les compétences que le coach a révélées chez eux.

Questions et réponse pour les professionnels :

Q : si je veux me former à l’executive coaching, où aller ?

R : à Genève, en Suisse romande, il existe un très bon institut, IDC coaching qui dispense des formations au public en français et en anglais. Concernant le niveau de performance des instituts de coaching formation, il est important que ce dernier certifie que nombre de cours sont effectués par un Master coach.

MARC PRAGER

Intercultural management consulting & Coaching

Marc Prager est International Executive Coach & Formateur en Management Interculturel. C’est par la compréhension des différences culturelles que le groupe s’enrichit mutuellement. Une entreprise est un écosystème vivant dans lequel les acteurs ont besoin d’un cadre bienveillant pour développer l’excellence.

Mes derniers articles Me Connaître