Skip links
Published on: Interculturel

Géorgie — Comment réussir son intégration professionnelle ?

Carrière à l’international

Les clés d’un succès interculturel

Comment réussir son intégration professionnelle en Géorgie ?

Quels sont les grands principes pour réussir sa communication professionnelle en Géorgie ?

Témoignages

Natia Javakhishvili, Directrice de la CCI France-Géorgie, témoigne de son expérience : 

« La communication de qualité est essentielle pour établir la confiance et favoriser une synergie dans les relations professionnelles. Pour réussir en Géorgie, il est crucial d’établir le contact direct avec les décideurs. Cependant, pour développer un réseau, il est important d’avoir une personne de confiance sur place qui puisse vous guider, vous mettre en relation avec des partenaires fiables et vous présenter aux personnes influentes chargées de prendre des décisions. En apprenant quelques expressions en géorgien, vous renforcerez votre intérêt pour la culture et l’histoire de la Géorgie, montrant ainsi votre engagement envers la culture locale. Cela vous permettra de gagner le respect et la confiance de votre interlocuteur. »

 

Dominik Bayvet, CEO & Fondateur DIP, témoigne de son expérience dans l’entretien que j’ai mené avec lui :

« La première erreur est de critiquer ouvertement la culture et vouloir imposer la nôtre. Nous ne sommes pas Caucasiens alors sachons rester discrets. Vouloir s’impliquer dans le monde politique sans en avoir le réseau ni les connaissances c’est aller au casse-pipe. J’ai connu la Georgie en 1987. C’est un pays qui a vécu une formidable mutation en trente ans, malgré les revirements politiques et l’exigence de négociations incessantes avec la Russie voisine, l’un de ses partenaires économiques principaux.

La deuxième erreur serait de sous-estimer l’importance de la discrétion. En effet, en Georgie, les informations personnelles circulent très vite. La réputation d’un expatrié doit être entretenue au quotidien. »

« Le premier facteur de succès est la PATIENCE et la compréhension des RÉSEAUX. En effet, cette région est clanique. Les liens familiaux sont omniprésents dans la gestion des affaires. Sans partenariat de proximité culturelle et de totale confiance avec une famille géorgienne, point de salut pour la pérennité des affaires. Or un tel partenariat ne peut se bâtir qu’avec le temps et avec une présence durable biculturelle sur place… »

 

Eva Bertrand, Coordinatrice de l’Université franco-géorgienne, témoigne de son expérience dans l’entretien que j’ai mené avec elle :

« Les Géorgiens, comme les Français d’ailleurs, ne sont pas toujours prêts à reconnaître leurs erreurs. Il est souvent préférable de ne pas insister si l’on pense que l’autre a tort. Cela peut, en effet, créer des blocages. Il est important de maintenir une approche conciliante pour éviter les conflits inutiles. »

« Ici, en Géorgie, si on entre dans une confrontation directe, on risque généralement de perdre. Mon expérience m’a montré qu’il est important de chercher un terrain d’entente, de trouver des moyens d’intéresser son interlocuteur et de l’amener à négocier de manière constructive. Cela implique souvent d’utiliser le « soft power », c’est-à-dire de créer un environnement où l’interlocuteur se sent à l’aise et ouvert à la discussion. Il est rarement efficace de tenter de forcer les choses, il vaut mieux encourager la coopération de manière subtile. »

Analyse

Pour réussir sa communication professionnelle en Géorgie, il est essentiel de comprendre et de respecter les normes culturelles et sociales du pays. Voici quelques grands principes à prendre en compte :

  • Établir des relations personnelles :
    • Les Géorgiens attachent une grande importance aux relations personnelles. Il est donc essentiel de consacrer du temps à développer des liens personnels avec vos collègues et partenaires d’affaires. Prenez le temps de discuter de sujets non professionnels et de montrer de l’intérêt pour la culture et les traditions géorgiennes. Pour autant, les Géorgiens apprécient la distinction entre la vie personnelle et professionnelle. Évitez de poser des questions trop personnelles à vos collègues, sauf si vous êtes proches d’eux.
  • Politesse :
    • La politesse et le respect sont fondamentaux en Géorgie. Utilisez des titres appropriés (Monsieur, Madame) et faites preuve de courtoisie dans vos interactions professionnelles. Utilisez des expressions de politesse comme « s’il vous plaît » et « merci » fréquemment. Les comportements brusques ou impolis sont généralement mal vus.
  • Utiliser un langage formel :
    • La communication professionnelle en Géorgie est généralement formelle. Utilisez un langage correct, évitez l’argot et assurez-vous de vous exprimer de manière claire et respectueuse.
  • Communication verbale :
    • La communication verbale en Géorgie peut être expressive et émotionnelle. Attendez-vous à des gestes, des tonalités de voix et des expressions faciales vivantes. Écoutez activement lorsque vos collègues s’expriment et montrez de l’intérêt pour leurs opinions.
  • Langue :
    • Bien que la langue géorgienne soit prédominante, l’anglais est souvent parlé dans le milieu des affaires. Cependant, il est utile d’apprendre quelques mots et expressions en géorgien pour montrer de l’appréciation pour la culture locale.

En respectant ces principes, vous serez mieux préparé à réussir votre communication professionnelle en Géorgie et à établir des relations fructueuses dans le monde des affaires Géorgien. Cependant, gardez à l’esprit qu’il peut y avoir des variations en fonction de l’industrie et de l’entreprise, alors adaptez-vous au contexte spécifique de votre situation. 

Quel comportement faut-il adopter dans un contexte professionnel ?

Le comportement et la culture professionnels en Géorgie se distinguent de la France. 

Témoignages

Natia Javakhishvili, Directrice de la CCI France-Géorgie, témoigne de son expérience : 

« Les Géorgiens sont généralement réservés, il est donc vivement conseillé d’aller de l’avant pour faire le premier pas afin d’établir les premiers liens professionnels. Les premières impressions jouent un rôle significatif en Géorgie, et une attitude positive et amicale peut faciliter grandement le processus de création de liens professionnels. Une fois que ces premiers liens sont établis, il est plus probable que les relations professionnelles se développent et se renforcent au fil du temps.

Les Géorgiens, connus pour leur hospitalité, incarnent une culture d’accueil des étrangers qui remonte à des siècles. En Géorgie, le visiteur est accueilli non seulement en tant qu’invité, mais aussi en tant qu’ami.

Cependant, il est essentiel de noter que cette générosité ne doit pas être interprétée comme de la naïveté. Les Géorgiens sont conscients des défis que peuvent rencontrer les étrangers, et ils sont prêts à les aider. Mais cette gentillesse et cette hospitalité doivent être respectées. Les étrangers doivent faire preuve de gratitude envers les géorgiens. Montrer du respect envers la culture géorgienne, et ne pas abuser de la générosité qui leur est offerte. »

Concernant les négociations, elle précise : 

« Les relations personnelles revêtent une grande importance en Géorgie. Il est essentiel d’investir du temps pour établir une relation de confiance avant de commencer les négociations. Il est également important de connaître les valeurs personnelles et les intérêts de la partie avec qui vous négociez. L’absence de liens personnels et le manque de relations peuvent entraver le déroulement des négociations. Évitez l’usage de termes négatifs, car cette approche peut créer des opportunités pour des relations futures. Faites preuve de diplomatie et de courtoisie dans vos négociations, en évitant les confrontations directes ou une pression excessive.

De plus, la clé de la réussite d’une négociation réside dans une préparation minutieuse du sujet, la formulation d’objectifs et d’intérêts clairs, ainsi que la planification de méthodes et d’alternatives efficaces. »

 

Bruno Balvanera, Independent Board Director of the Supervisory Board, Liberty Bank, témoigne de son expérience dans l’entretien que j’ai mené avec lui :

« Les Géorgiens aspirent à être considérés comme des occidentaux, et cela se reflète dans de nombreux aspects de leur vie quotidienne. L’un des domaines où cette aspiration se concrétise avec succès est le secteur bancaire. Il existe deux grandes banques en Géorgie, BOG et TBC, qui sont toutes deux cotées à la Bourse de Londres. Jusqu’à récemment, la Banque Centrale géorgienne exerçait une régulation et une supervision efficaces dans ce secteur. »

Analyse

Dans un contexte professionnel en Géorgie, il est essentiel d’adopter un comportement respectueux et en accord avec les normes culturelles du pays. Voici quelques comportements à adopter pour réussir dans un environnement professionnel en Géorgie :

  • Hiérarchie : 
    • La hiérarchie est importante en Géorgie, et il est courant de montrer du respect envers les supérieurs et les aînés. Attendez-vous à ce que les décisions importantes soient prises par les personnes en position de pouvoir.
  • Patience : 
    • La patience est une vertu en Géorgie. Les affaires peuvent prendre du temps, et il est important de ne pas précipiter les négociations ou les processus décisionnels.
  • Cadeaux : 
    • Les cadeaux sont souvent appréciés en Géorgie, surtout lors des rencontres initiales ou pour montrer de la gratitude. Des cadeaux tels que des chocolats, du vin géorgien ou des souvenirs de votre pays d’origine peuvent être appropriés.
  • Dress code : 
    • Habillez-vous de manière professionnelle et conservatrice. Les costumes et les tenues élégantes sont généralement de rigueur, en particulier dans un contexte commercial.
  • Présentations soignées : 
    • Lors de présentations ou de réunions, assurez-vous que vos supports visuels sont bien préparés et professionnels. Soyez clair et structuré dans vos discours.
  • Respect des traditions : 
    • Montrez de l’intérêt pour les traditions géorgiennes, y compris la cuisine, la danse et les coutumes. Participer à des repas traditionnels ou à des événements culturels peut renforcer vos relations professionnelles.
  • Suivi : 
    • Le suivi est important en Géorgie. Après une réunion ou une négociation, envoyez un courrier électronique de remerciement ou un message de suivi pour montrer votre appréciation et renforcer vos relations.

Quel est le bon style de management en Géorgie ?

Le manager français en Géorgie doit adapter son style de management.

Témoignages

Natia Javakhishvili, Directrice de la CCI France-Géorgie, témoigne de son expérience : 

« Pour réussir en tant que manager auprès d’équipes géorgiennes, adoptez un style de gestion participatif qui encourage la collaboration et la participation des membres de l’équipe.

Lors de la prise de décision importante au sein d’une entreprise, la consultation des membres de l’équipe se révèle être une démarche essentielle. Elle permet non seulement de récolter des idées diversifiées, mais aussi de valoriser chaque individu au sein de l’organisation.

La participation active des membres de l’équipe crée un environnement où chacun se sent écouté et respecté. Cette reconnaissance renforce le sentiment d’appartenance à l’entreprise, favorisant ainsi l’engagement et la loyauté envers les objectifs et les valeurs de la société. »

Vincent Dujardin, General Manager Pullman Tbilissi, Géorgie, Groupe Accor, témoigne de son expérience dans l’entretien que j’ai mené avec lui :

« Un des défis majeurs était de former une équipe apte à fournir un service de qualité, car la Géorgie est riche en hospitalité, mais manque de formation en service. Les employés avaient du mal à se conformer aux directives et aux processus, préférant travailler dans de petits établissements sans contraintes. »

 

Nargizi Zibzibadze, Advisor, Green Alliance Group, témoigne de son expérience dans l’entretien que j’ai mené avec lui :

« En Géorgie, il est très difficile de planifier à long terme, sur 5 ans, voire 10 ans. Cela peut souvent agacer les Européens qui souhaitent faire des affaires avec les Géorgiens. Or, dans le monde des affaires, il est nécessaire de prévoir sur une période d’au moins 5 ans, voire 10 ans, sinon il est difficile de mener à bien ses projets. La Géorgie a toujours été confrontée à une situation instable et mouvementée, marquée par des conflits, des guerres civiles internes et externes, des bouleversements politiques et des changements de régime considérables. C’est un défi majeur. C’est à la fois positif et négatif. Si tu adoptes le même comportement qu’en France, où tu prévois sur 5 ans, voire 10 ans, tout le monde sait que cela ne fonctionne pas de la même manière, car ici, les choses changent fréquemment, et c’est la norme. Cependant, en Géorgie, les changements sont bien plus fréquents, le rythme est plus rapide. Par conséquent, il est essentiel d’être extrêmement attentif à cette dynamique. D’un autre côté, c’est très dynamique, et il n’y a pas de temps pour se détendre. Il faut être constamment vigilant et prêt à suivre ce mouvement perpétuel. Si tu as la capacité de t’adapter à cette dynamique, tu réussiras, car il y a de nombreuses opportunités. En revanche, si tu n’as pas cette capacité…»

« Lorsque tu interagis avec ton équipe, la première chose à prendre en compte, même en tant que supérieur hiérarchique respecté, c’est de ne pas utiliser des propos qui pourraient être interprétés comme humiliants. C’est essentiel, car les Géorgiens sont très fiers de leur identité et de leur histoire. La Géorgie a traversé des périodes difficiles, et les Géorgiens tiennent à ce que les autres comprennent les raisons derrière leurs actions, leurs succès et leurs échecs. Il ne faut pas laisser transparaître un sentiment de supériorité en provenance d’un pays plus avancé que la Géorgie, car cela peut être mal perçu. Les Géorgiens attachent une grande importance à la fierté nationale.

En ce qui concerne le management, les Géorgiens ne sont généralement pas très organisés. En tant que manager, il est de ton devoir d’imposer l’ordre et de créer une structure dans l’équipe. Cependant, il est important d’expliquer tes attentes et de comprendre que les changements dans les caractères et les mentalités ne se produisent pas du jour au lendemain. Si quelqu’un a vécu de la même manière pendant longtemps, il est difficile de changer rapidement. Cependant, il est possible que tu n’aies pas le même problème avec les jeunes générations, car elles peuvent être plus ouvertes au changement. »

« Ce qui est particulièrement apprécié en Géorgie, c’est l’hospitalité. Parfois, cette hospitalité peut être exagérée, notamment en ce qui concerne la consommation d’alcool et le temps passé à table. La culture de la table revêt une grande importance pour les Géorgiens. Lorsque tu es invité à des événements sociaux, ce n’est pas à prendre à la légère. C’est un aspect relationnel crucial. Les Géorgiens accordent une grande attention à cette dimension. Cela signifie qu’il est important d’accepter les invitations et de s’y rendre lorsque tu es invité, non seulement par obligation, mais aussi pour montrer de l’appréciation, même si tu n’es pas obligé d’apprécier chaque aspect de la cérémonie. Il est essentiel d’être attentif et de ne pas contrarier les gens.

Si tu veux t’intégrer professionnellement en Géorgie, il est également important de comprendre les aspects relationnels pour travailler efficacement avec tes collègues. Voici un exemple, j’avais personnellement interdit, à un moment donné, à un membre de mon équipe d’assister à l’enterrement d’un proche de sa famille. Les Géorgiens sont profondément impliqués dans leur vie familiale, et au travail, ils peuvent parfois expliquer qu’ils ne peuvent pas venir ce jour-là car ils doivent être ailleurs pour un enterrement ou pour rendre visite à leur famille, entre autres. À l’époque, mon équipe m’a vivement critiquée car je ne comprenais pas leurs valeurs. »

« La discipline est quelque chose à laquelle il faut prêter une attention particulière dès le début. Il est essentiel de comprendre que les Géorgiens ne sont généralement pas très disciplinés. Le défi réside dans le fait de maintenir de la discipline sans les frustrer, car cela pourrait conduire à des réactions parfois violentes. La clé est d’individualiser l’approche, de communiquer, et d’expliquer les raisons derrière la discipline de manière constante, même si cela peut sembler fatigant. C’est en expliquant qu’on peut provoquer un changement chez les gens. Ensuite, il faut mettre en place des outils pour les aider à suivre le processus. Les Géorgiens apprécient l’utilisation d’outils concrets pour les aider à suivre un processus, ce qui peut contribuer à instaurer la discipline sans susciter de frustration. »

Analyse

En Géorgie, le style de management efficace repose en grande partie sur la compréhension et le respect des valeurs culturelles locales. Voici quelques principes clés à prendre en compte pour adopter le bon style de management en Géorgie :

  • Leadership participatif : 
    • En Géorgie, un style de leadership participatif est généralement apprécié. Les employés apprécient d’être consultés et impliqués dans le processus de prise de décision. Vous pouvez encourager la discussion ouverte et la collaboration au sein de votre équipe.
  • Hiérarchie : 
    • Bien que la participation soit valorisée, la hiérarchie reste importante en Géorgie. Les managers sont généralement respectés en tant que figures d’autorité, et il est courant de suivre les directives de la direction. Il est essentiel de maintenir une relation professionnelle avec vos subordonnés.
  • Reconnaissance : 
    • Montrez de la reconnaissance envers le travail de vos employés. Les compliments et les récompenses pour les réalisations sont bienvenus et renforcent la motivation de l’équipe.
  • Dress code : 
    • En tant que manager, il est important de vous habiller de manière professionnelle et de montrer l’exemple en matière de dress code. Les costumes et les tenues élégantes sont généralement appréciés.
  • Formation et développement : 
    • Investissez dans la formation et le développement de vos employés. Les opportunités de croissance professionnelle sont valorisées en Géorgie.

En résumé, le style de management en Géorgie combine des éléments de leadership participatif avec le respect des hiérarchies et une forte emphase sur les relations personnelles. En comprenant et en intégrant ces aspects culturels, vous pouvez être un manager efficace et respecté en Géorgie. Cependant, il est également important de prendre en compte les spécificités de votre équipe et de votre secteur d’activité.

 

Nos Articles sur le management interculturel en Géorgie

En savoir plus sur notre accompagnement

Cadran propose un accompagnement dédié aux dirigeants qui souhaitent  réussir leur prise de poste à l’international, sous forme d’un training interculturel articulé avec un onboarding coaching.

Nos offres

  • Nos programmes individuels : 

Nos Articles  « Challenge »

Nos Articles « Coaching »

ANTOINE LEYGONIE-FIALKO

International Executive Coach & Adviser

« Become an inspiring leader »

Antoine Leygonie-Fialko est International Executive Coach & Adviser, spécialisé dans l’accompagnement des dirigeants à l'international vers « une pensée Claire et Calme, Bienveillante et Puissante ».

Polytechnicien, Ingénieur des Ponts, Architecte et Docteur en Philosophie, il est fondateur de la Co-CREATiVE Communication® et de la société CADRAN qui opère mondialement. Auparavant, il a dirigé 7 sociétés, de la start-up au corporate, en France et à l’international (Europe, Eurasie, Afrique), dans diverses industries (bâtiment, internet, RH…).

Aujourd’hui, fort de plus de 2 000 heures d’Executive Coaching sur 5 continents et 40 pays, il intervient auprès de tout dirigeant à l'international qui vise un leadership d'excellence et souhaite développer toute la puissance qui sommeille en lui et ses équipes.

Mes derniers articles Me Connaître